22.07.20

4 conseils simples pour créer un webinaire participatif et inclusif

Les webinaires ont toujours été une stratégie importante dans la boîte à outils des responsables marketing. Selon le rapport B2B Content Marketing Trends 2020 Benchmarks, Budgets, and Trends:

  • 57 % des spécialistes du marketing B2B ont utilisé les webinaires/événements en ligne dans le cadre de leur stratégie globale, et 
  • Parmi tous les types de contenu existants, les webinaires font partie des plus performants pour obtenir des “leads” (16 %) et les convertir (11 %).


Le COVID-19 a contribué à montrer l’importance de l’utilisation des webinaires pour maintenir l’engagement du public tout en respectant la distanciation sociale. 

Selon une enquête récente, au cours du seul mois d’avril 2020 :

  • 19 294 webinaires ont eu lieu, soit un augmentation de 167 %, 
  • Le taux de conversion d’inscrits à participants a augmenté de 11 % pour atteindre 61%, et
  • Les participants aux webinaires ont consommé 293 % de contenu en plus, soit 168 615 heures par jour en avril 2020 !


Il est clair que les participants sont avides de contenu et de la possibilité de connecter avec d’autres personnes lorsqu’ils travaillent à distance. 

Mais lorsqu’on organise un webinaire, il n’est pas facile de créer un environnement qui encourage l’engagement et l’interaction avec des centaines (ou des milliers) de participants assis chez eux derrière leur écran d’ordinateur, entourés d’autres distractions.

Pour aider les organisateurs d’événements à avoir un plus grand impact sur les participants et à atteindre leurs objectifs, voici quatre conseils simples pour créer un webinaire participatif et inclusif.

1. Préparer le terrain 

Des dizaines d’invitations à des webinaires inondent quotidiennement les boîtes de réception des participants potentiels. Outre le fait de choisir un sujet ciblé en rapport avec les besoins et les préoccupations des participants, le fait de préparer le terrain dès le départ pour que le webinaire soit une expérience hautement participative est un moyen sûr d’accroître l’engagement.

Le présentateur répondra-t-il aux questions de l’auditoire ? Des sondages seront-ils utilisés pour évaluer l’apprentissage des participants ? Le format du webinaire inclura-t-il d’autres fonctionnalités participatives comme la collaboration sur les documents en direct ?

Il est important de communiquer sur la façon dont la participation sera encouragée dans les invitations au webinaire et les différents emails de rappel. Allez encore plus loin et fournissez aux participants en avance des pistes de réflexion et certaines des questions qui leur seront posées pendant le webinaire. 

Lorsque les participants savent que le format du webinaire est différent des habituelles présentations à sens unique et que les avantages d’une participation active sont expliqués, les bases sont posées pour que les participants vivent une expérience participative et inclusive. 

2. Faire appel aux sens

Lorsque les participants ne sont pas ensemble dans la même pièce, vous ne pouvez pas compter sur la proximité physique pour créer un esprit de participation de groupe.

La bonne nouvelle est que vous pouvez faire preuve de créativité quant à la façon de communiquer avec vos participants, en utilisant par exemple le sens du toucher, de la vue ou de l’ouïe – une approche qui sera particulièrement bénéfique pour ceux qui ont tendance à être introvertis dans des grands groupes.

Une façon d’éveiller les sens est de réaliser un simple sondage pour briser la glace. Par exemple, demandez « Comment vous allez-vous aujourd’hui? » ou « Qu’est-ce que vous regardez en ce moment sur Netflix? » et invitez les participants à répondre en un seul mot. Ensuite, transformez rapidement ces réponses en une représentation visuelle interactive en utilisant une plateforme de technologie événementielle comme la nouvelle version web de EVENIUM ConnexMe et partagez les réactions à l’écran avec tous les participants du webinaire.

ConnexMe's wordcloud poll gif

Gardez d’autres sens en éveil en effectuant d’autres sondages pour s’assurer que l’événement se déroule bien, comme par exemple :

  • Sur une échelle de 1 à 10, comment évaluez-vous ce webinaire jusqu’à présent ?
  • Cette section est-elle utile ?
  • L’intervenant va-t-il trop vite, trop lentement ou cela vous convient-il ?


Inviter les participants à saisir des réponses faciles fait appel au sens du toucher pour garder leurs doigts actifs, partager des représentations visuelles des différentes réponses fait appel au sens de la vue, et discuter de ces réponses permettent aux participants de se concentrer sur le contenu partagé.

3. Encourager la collaboration interactive 

Souvent, les questions-réponses et les sondages offrent un niveau d’interactivité suffisant pour mobiliser le public et encourager la participation.

Mais il existe d’autres scénarios où un niveau plus élevé d’interactivité et de collaboration est nécessaire pour relever un nouveau défi ou trouver une solution alternative. C’est à ce moment-là qu’il devient important de renforcer la collaboration et d’encourager les conversations à double sens dans le webinaire. 

Une façon de créer une plus grande participation dans des situations comme celle-ci est d’utiliser la collaboration sur les documents en direct – comme le propose ConnexMe – pour encourager le travail de groupe et trouver un consensus. Les participants annotent ensemble des diapositives ou même des images, leur permettant d’interagir et de collaborer entre eux créant ainsi un environnement inclusif qui aide les organisateurs à atteindre leurs objectifs.

ConnexMe's screenshot

4. Donner une seconde vie au contenu

Offrir un contenu d’accompagnement pour prolonger l’apprentissage une fois le webinaire terminé est une bonne idée. Par exemple :

  • Fournir aux participants les diapositives de la présentation ou un document résumant les points clés. 
  • Créer un forum pour les participants et les intervenants sur une plateforme communautaire, ou créer un groupe privé LinkedIn ou Facebook pour poursuivre la conversation autour du webinaire. Les échanges peuvent également continuer dans ConnexMe.
  • Partager les résultats des sondages pendant le webinaire, ou de l’enquête post-événement pour montrer aux participants que leur voix a bien été entendue. 


Les replays des événements sont également des supports de suivi très appréciés. Proposer une transcription du webinaire peut aider les participants à rechercher plus facilement des mots clés ou un sujet spécifique pour passer le contenu en revue.
Après le webinaire, les participants sont plus enclins à s’intéresser à un contenu résumé ou qui est facilement recherchable plutôt que de revoir tout l’événement. 

Transcript search

 

Ces quatre conseils simples – préparer le terrain, faire appel aux sens, favoriser la collaboration et donner une seconde vie au contenu de l’événement – vous aideront à créer avec succès un webinaire participatif et inclusif.

Si vous souhaitez en savoir plus sur comment utiliser la nouvelle version de ConnexMe pour votre prochain webinaire